Mobiliser les hommes pour se faire dépister des cancers masculins

Olivier JÉRÔME, président de Cerhom

Lever les tabous sur les cancers masculins, encourager les hommes pour qu'ils se mettent à nu devant leur médecin.

Le calendrier « Les associations de patients se mettent à nu pour… » a vu le jour sur une idée originale de Claude Touche, CEO d’eVeDrug, mise en scène par Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, co-fondateurs d’Acteurs de santé Tv et soutenue par Dominique Noël, Présidente du Festival de la Communication Santé. 20 patients et aidants représentant 12 associations se sont mis à nu dans un calendrier décalé et inattendu pour exprimer leurs attentes et interpeller les professionnels de santé, les institutions, les politiques, les industriels et les médias. Les photos en noir et blanc, réalisées par la photographe Nathalie Oundjian ont été dévoilées en avant-première à Deauville, en présence de toutes les associations, à l’occasion des 30 ans du Festival de la Communication Santé.

Interview d'Olivier Jérôme, président de Cerhom

La prévention des cancers des testicules et de la prostate est importante
"Aujourd'hui, on dénombre environ 2 300 cas de cancers de testicules par an. Ce cancer se soigne très bien dans la mesure où il est pris à temps et dépisté. C'est relativement simple, il s'agit de l'auto-palpation. Il faut se palper les testicules et vérifier qu'il n'y a rien d'anodin, d'inhabituel comme une grosseur. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à aller voir son médecin qui prescrira une échographie si nécessaire.

Il y a environ 55 000 à 57 000 cas de cancers de la prostate par an et environ 9 000 décès. Autant le cancer des testicules se soigne très bien avec plus de 95% de taux de guérison, autant le cancer de la prostate entraîne encore beaucoup trop de décès. Il s'agit souvent de cancers métastasés qu'il faut traiter avec un pronostic vital beaucoup moins bon. La prévention est importante, c'est pour cela qu'aujourd'hui, nous nous sommes mis à nu, pour parler des cancers masculins."

Se mobiliser pour lever les tabous sur les cancers masculins
Cerhom est une association de patients qui lutte contre les cancers masculins. L'association a été créée il y a 5 ans pour mobiliser tous les hommes et lever les tabous qui concernent les cancers masculins. Nous aimerions nous rapprocher des associations de patients du cancer du sein, par exemple, qui se mobilisent énormément. Nous aimerions pouvoir parler aujourd'hui sans tabous des cancers des testicules et de la prostate car les hommes n'ent parlent pas, tout simplement. 

Un vrai film de boules
"Concrétement, nous avons réalisé l'an dernier "Un vrai film de boules". Il s'agissait d'un spot de prévention sur les cancers masculins en jouant justement sur l'aspect des testicules/boules avec un jeu de pétanque pour sensibiliser les jeunes hommes à faire attention à leurs testicules. Cette année, à travers un autre spot, là aussi un peu décalé, nous allons sensibiliser les homme au cancer de la prostate et à aller voir leur médecin régulièrement pour pouvoir se faire déspister ou vérifier que tout se passe bien. Nous participons aussi très régulièrement à des événements qui mettent en scène une prostate géante, à des animations dans les hopitaux ou dans les entreprises pour parler des cancers, faire de la prévention. Nous accompagnons aussi les patients car lorsqu'on apprend que l'on a un cancer masculin, testicules ou prostate, souvent c'est compliqué. On a du mal à le vivre et les patients sont assez perdus. Nous leur apportons du soutien pour qu'ils sachent qu'ils ne sont pas seuls."

En savoir plus : www.cerhom.fr 

CALENDRIER EN VENTE AU PRIX DE 20 EUROS. Les bénéfices sont intégralement reversés aux 12 associations impliquées dans la réalisation de ce calendrier : Ligue contre la sclérose en plaques - Lympho’sport - Association Francophone pour Vaincre les Douleurs, Afvd – AFA Crohn RCH - Association petit ange ensemble contre la méningite - Les triplettes roses - Patients en réseau - Groupe de soutien des patients atteints du syndrome de Guillain Barré - Fibromyalgie France - Cerhom - Association Skin - Dessine-moi un mouton.
COMMANDE : info@evedrug.eu ou : https://www.evedrug.eu/calendrier/

Interview réalisée par Acteurs de santé Tv, partenaire média du 30ème Festival de la Communication Santé à l'occasion du Calendrier 2020 " Les associations de patients se mettent à nu pour...", réalisé sur une idée originale de Claude Touche, eVeDrug, avec Nathalie Oundjian, photographe, Edwige Vattier, graphiste & Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, Acteurs de santé Tv.
https://www.evedrug.eu/
  https://festivalcommunicationsante.fr/  https://www.nathalie-oundjian.com/
https://www.acteursdesante.fr/  https://www.observatoiredelinfosante.com/

Sur le même thème

Une communication couillue pour sensibiliser au cancer testiculaire !

« Un vrai film de boules 2 », un clip de Cerhom & Movember avec Bruno Solo pour briser le silence sur les cancers masculins.

Les nouvelles technologies au cœur de la lutte contre les épidémies 

Que retient-on de la lutte contre le coronavirus en termes de nouvelles technologies. Les applications de traçage et les ...

Les cliniques face à l'épidémie de Covid-19

Big Bang des politiques de santé - Nos hôpitaux sont-ils mieux préparés qu'au printemps ?

Les conséquences géopolitiques de la crise sanitaire débattues au Big Bang Santé du Figaro

La politique sanitaire française a fait l'objet de nombreuses critiques au printemps. Comment rebâtir une politique de santé ...

Sondage urinaire intermittent - Écouter, rassurer, guider les patients et leur famille

Les problèmes urinaires sont vraiment tabous. Les patients sont très contents d’avoir quelqu’un à qui en parler. Les séances ...

Autosondage urinaire : préserver l’autonomie des patients

Consulter son médecin rééducateur ou son urologue et faire des bilans urinaires réguliers pour vérifier l’absence de complications ...

Démocratie en santé, une formation pour les patients et les usagers

Il n’est pas nécessaire d’être patient pour intégrer ce diplôme. 70% de nos étudiants sont des patients, 30% des usagers.

Les citoyens veulent acquérir des connaissances

Ne plus se vacciner est extrêmement dangereux, c’est se mettre en péril soit même mais aussi et surtout les autres. Il est ...