Nouveau rôle de l’infirmière dans le traitement des plaies, article 51

Martine BARATEAU, Infirmière experte plaie & cicatrisation, Vice-présidente de la Société Française de l’Escarre

Si c’est bien souvent le médecin qui prescrit, c’est l’infirmière qui fait les soins et a la connaissance de la plaie.

L’infirmière a un rôle très important dans la prise en charge des escarres. Si c’est bien souvent le médecin qui prescrit, c’est pourtant l’infirmière qui fait les soins et a la connaissance de la plaie.

L'infirmière peut prescrire certains traitements ou examens
"L’infirmière a le droit de prescrire des pansements depuis plusieurs années. Il existe des protocoles, des articles comme l’article 51, par exemple. Avec la télémédecine, l’infirmière qui a reçu une formation et qui a un diplôme universitaire de plaie et cicatrisation va prendre en charge la plaie et même aller au delà : elle a désormais le droit de prescrire certains traitements ou examens, d’utiliser certains produits ou de demander différents bilans sanguins pour mieux comprendre la pathologie du patient et mieux traiter la plaie.
L’article 51 est utilisé de plus en plus en télémédecine et certainement très bientôt dans le télésoin."


Interview réalisée dans le cadre de la réunion annuelle organisée par European Pressure Advisory Panel (EPUAP) et la Société Française de l’Escarre (SFE) à Lyon du 18 au 20 septembre 2019. 
En savoir plus : https://www.convatec.fr/      https://epuap2019.org/

Sur le même thème

Les maladies cardiaques bien plus mortelles que le Coronavirus

En ce moment, il n’y a pas un instant d’hésitation à avoir, il est impératif de consulter son médecin, généraliste ou spécialiste.

Ces 11 millions d’aidants indispensables au parcours de soins

Les aidants sont la colonne vertébrale invisible des systèmes de santé, ils seraient 11 millions en France, .

Si un patient doit consulter, c’est maintenant qu’il faut le faire !

L'entretien du mois d'Acteurs de santé - Covid-19, confinement, déconfinement, ce qui a changé côté soignant .

Retourner consulter, une priorité absolue pour les malades chroniques

#revoirsonmedecin, Les personnes fragiles, déjà en souffrance, ont été plus atteintes que la population générale pendant ...

Maladies chroniques et continuité des soins à l’heure du Covid-19

67% des malades chroniques ont consulté pendant le confinement, 99% ont continué à suivre leur traitement, mais 29% ne sont ...

Le patient-acteur au coeur du Festival de la Communication Santé

Dorothée Vandaele, atteinte d’un cancer du sein triple négatif, est le modèle du mois de juin du calendrier « Les associations ...

Consultation ou téléconsultation, retournez voir votre médecin !

#revoirsonmedecin, une campagne pour le suivi des soins des patients chroniques lancée par 5 associations

Stop Covid, développer la responsabilité de chacun

Faire confiance à cette application française utile pour la société.