Obésité, la chirurgie a changé ma vie

Emmanuel GRENON, patient opéré, Directeur Division SI Medtronic

Lorsque j’ai décidé de me faire opérer de mon obésité, je pesais un peu plus de 122kg pour 1,75 m. J'en pèse aujourd'hui 79.

« Je viens d’avoir 50 ans. Lorsque j’ai décidé de me faire opérer de mon obésité, je pesais un peu plus de 122kg pour 1,75 m. J’ai perdu plus de 44kg et mon poids oscille aujourd’hui entre 77 et 79kg. »

Mes souvenirs d’ancien obèse sont toujours un peu douloureux
« J’ai récupéré un corps différent. Des petits détails ont changé ma vie de tous les jours comme s’assoir dans une voiture ou dans un avion, bouger. J’ai toujours fait beaucoup de sport. Même quand j’étais obèse, je courais. Je faisais du 6 ou 7 km/H en moyenne, aujourd’hui, je suis passé à 12km/H de moyenne ! Je peux m’habiller beaucoup plus facilement, accéder à des marques.
Mes souvenirs d’ancien obèse sont toujours un peu douloureux, les moqueries de camarades, mais aussi le regard que l’on peut avoir de soi. Les gens vous regardent parfois étrangement, même des gens que l’on ne connaît pas. La chirurgie a complètement gommé ces mauvais souvenirs du passé, elle a changé ma vie. »

A 40 ans, j’ai eu envie de véritablement régler ce problème d’obésité
« Quand j’étais obèse, je ne me sentais pas forcément malade, je me sentais même plutôt bien. J’étais sportif, plutôt joyeux et bon vivant avec une bonhomie qui ressortait de mon physique et de ma personnalité. Puis après avoir dépassé la quarantaine et ayant pris connaissance des conséquences que l’obésité pouvait avoir sur le long terme - maladies cardio-vasculaires, risque de cancers -, j’ai pris peur. C’était aussi une période où certains membres de ma famille sont décédés de cancers, cela m’a sans doute fait réfléchir. J’ai eu envie de véritablement régler ce problème d’obésité. »  

La chirurgie a eu un impact positif sur ma vie
« Je dirais à une personne obèse de suivre le parcours qui a été le mien : assister à une session d’information, discuter avec un chirurgien des techniques et des implications de ce type de chirurgie, pouvoir aussi échanger avec d’anciens patients. Cela a eu un impact positif sur ma vie.  J’encouragerais cette personne à se faire opérer car elle pourrait espérer vivre la même chose que moi au travers de cette chirurgie.”

« Prévenir et soigner la maladie obésité » - Interview réalisée par Acteurs de santé Tv, en toute indépendance éditoriale, avec le soutien de Medtronic, dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Obésité 2020 organisée par le CNAO (Collectif National des Associations d’Obèses).

 

 

Sur le même thème

Syndrome de Guillain Barré, on peut s'en sortir !

Le syndrome de Guillain Barré est particulièrement violent, douloureux et très stressant pour le patient et aussi, pour ...

Obésité, les personnes fragiles doivent prendre soin d’elles

#revoirsonmedecin - Déconfinement, les personnes atteintes d’obésité doivent aller consulter et peuvent le faire en toute ...

Rompre l'isolement des personnes touchées par un cancer

Permettre aux personnes quel que soit l'endroit, le moment et l'étape de la maladie de se retrouver, se sentir moins seules ...

Je suis un patient cardiaque et diabétique opéré pendant le confinement !

HTA, diabète, obésité... #revoirsonmedecin, il en va de la santé des patients atteints de maladies chroniques!

Plaies et personnes âgées - L’infirmière, un rôle de soins mais aussi un rôle social

L’infirmière permet aux personnes âgées de garder le lien avec l’extérieur.

A cœur ouvert… Regard d’un expert-santé confronté au système de santé

Speed Vision de Lionel Reichardt au 30ème Festival de la Communication Santé

Maladie de Crohn : avec une stomie tout est possible

La première chose qui a changé est le regard que j’avais de ma maladie de Crohn. Avec la stomie, cette maladie invisible ...

Mettre nos handicaps sur le devant de la scène

Jean Michel Hedreux, atteint de la maladie de Crohn, prend la pose pour le mois d’avril dans le calendrier patients 2020,...