Obésité, les personnes fragiles doivent prendre soin d’elles

Anne-Sophie JOLY, présidente du CNAO, Collectif National des Associations d’Obèses

#revoirsonmedecin - Déconfinement, les personnes atteintes d’obésité doivent aller consulter et peuvent le faire en toute sécurité sanitaire.

« Selon l’étude Obepi réalisée en 2012, 50% de la population française est atteinte de surpoids et d’obésité. Au niveau mondial, 83 % des personnes qui ont été en réanimation lors de l’épidémie de Covid-19 présentaient des problématiques de poids et 50 % des décès dus au Covid-19 concernent des hommes avec des problématiques de poids, qu’importe l’âge et la présence de pathologies associées ou non.

Les personnes atteintes d’obésité doivent aller consulter et peuvent le faire en toute sécurité sanitaire
Elles sont une priorité pour les médecins et pour les associations de patients car nous ne voulons pas que leur état de santé se dégrade davantage qu’il ne l’est à l’heure actuelle. 
Nous avons réalisé un document à leur attention « Je ne suis pas bête, l’obésité est une maladie et non un choix de vie ! » qu’elles peuvent télécharger sur notre site Internet. »

Les personnes fragiles doivent prendre soin d’elles
« L’obésité est une maladie qui peut être associée à 18 pathologies différentes comme le diabète ou l’AVC, les problèmes cardiaques. Traiter l’ensemble de ces problèmes est une priorité absolue. La Fédération française des diabétiques nous a proposé de travailler avec d’autres associations concernées par les problèmes cardio-métaboliques pour sensibiliser l’ensemble des personnes fragiles à retourner consulter leurs professionnels de santé. Les associations de patients comme les professionnels de santé doivent informer ces personnes qu’elles doivent prendre soin d’elles. »

En savoir plus sur la campagne #revoirsonmedecin : https://www.facebook.com/revoirsonmedecin
Autres interviews vidéo : https://www.acteursdesante.fr/

La campagne #revoirsonmedecin est réalisée par 5 associations concernées par les maladies cardio-métaboliques : Alliance du Coeur, Collectif National des Associations d’Obèses (CNAO), Fondation de Recherche sur l’Hypertension artérielle (FRHTA), Fédération Française des Diabétiques et la Société Française de Santé Digitale (SFSD). La campagne conçue et médiatisée par les agences By Agency et  Lauma Communication  en partenariat avec Acteurs de santé Tv a reçu le soutien de Medtronic qui n’est pas intervenu dans le contenu éditorial.

Sur le même thème

Sondage urinaire intermittent, les bons gestes pour ne pas dépendre des autres

Pour son image corporelle, son autonomie et sa vie, c’est important que le patient puisse se sonder lui-même sans dépendre ...

Mettre les patients en lumière

Un projet porteur d'espoir pour les 30 ans du Festival de la Communication Santé

Maladies chroniques, l’activité physique bonne pour la santé

Une application qui propose des programmes adaptés et spécifiques à chacun, selon sa pathologie, serait idéale.

Covid 19, le phénomène qui bouleverse la santé et la société

Big Bang Santé du Figaro, 4 thèmes : le confinement, la recherche, les nouvelles technologies et les politiques de santé ...

Se projeter dans l’avenir au Big Bang Santé du Figaro

La vocation du Big Bang Santé est de partager une approche globale de la santé : technologique, sociale, éthique, philosophique....

Apporter un message d'espoir aux femmes atteintes de cancer

Amener les femmes en post-traitement à reprendre confiance en elles, à reconquérir leur corps et à aller de l'avant, à travers ...

Fake news - Enseigner les techniques de manipulation du langage

Faire en sorte d’être visible là où s’informent les internautes. Sensibiliser l’ensemble du public aux risques de manipulation ...

Une belle rencontre entre 12 associations bien au delà des pathologies

Je n'ai pas l'habitude d'être dans l'échange et le partage. Je suis plutôt dans le combat. Le Festival est placé sous la ...