Pansements, du nouveau dans la prévention des escarres

Martine BARATEAU, Infirmière experte plaie & cicatrisation, Vice-Présidente de la Société Française de l’Escarre

La nouveauté dans la prévention des escarres est l’utilisation des pansements hydrocellulaires à 5 couches.

"La prise en charge de l’escarre ne consiste pas simplement à prendre en charge la plaie, il faut d’abord prendre en charge le patient, il y a donc un énorme travail à faire avec le patient. Au-delà de le positionner et de le nourrir correctement, le malade ressent une souffrance morale très importante comme une déchéance. C’est le dépérissement du corps associé à la fin de vie alors que l’escarre peut se traiter. L’aidant a alors un rôle primordial pour soutenir le patient physiquement et moralement."

Prendre en charge le patient dans sa globalité 
"Le rôle des soignants est essentiel dans la prise en charge de l’escarre, c’est à dire de la plaie mais aussi du patient dans sa globalité. Il faut traiter l’escarre mais il faut aussi traiter toutes les pathologies et penser à la prévention. Pour cela, on a besoin de tous les soignants. Ils devraient tous maîtriser l’ensemble de la prévention. Il ne s’agit pas simplement de mobiliser et de mieux positionner le patient, il faut aussi lui apporter une alimentation adaptée et traiter tous les autres facteurs : problèmes d’incontinence et d’hygiène, immobilisation, matériel à mettre en place pour soulager les pressions qui ont créé l’escarre - que le patient soit en Ehpad, à son domicile, en service d’hospitalisation ou de réanimation."

Des pansements efficaces dans la prévention des escarres chez certains patients 
"La nouveauté cette année dans la prévention des escarres est l’utilisation des pansements hydrocellulaires à 5 couches. Selon un avis d’expert donné lors du congrès organisé par les Sociétés Française et Européenne de l’Escarre, ces pansements seraient efficaces dans la prévention, uniquement chez certains patients et sous certaines conditions : personnes âgées difficilement mobilisables, patients en réanimation... Cet avis demande à être validé dans la pratique courante."


Interview réalisée dans le cadre d’un symposium de la réunion annuelle organisée par European Pressure Advisory Panel (EPUAP) et la Société Française de l’Escarre (SFE) à Lyon du 18 au 20 septembre 2019, qui a réuni des experts internationaux pour parler de "l'utilisation de pansements innovants dans le traitement et la prévention des escarres".

En savoir plus : https://www.convatec.fr/      https://epuap2019.org/

Sur le même thème

Plaies & cicatrisation, des cas cliniques en réalité augmentée pour mieux prendre en charge les plaies complexes

Journées Cicatrisations - Retour d'expérience sur une formation en réalité augmentée pour une meilleure utilisation des ...

Comment prévenir l’ulcère de jambe ?

Le meilleur moyen de prévenir l’ulcère de jambe est de traiter les varices pour éviter une complication.

Parcours de soins coordonné & Consultation Pansements complexes

La consultation ‘’Pansements complexes’’ repose sur des infirmières ou des médecins qui sont en difficulté pour soigner ...

Journées Cicatrisations 2020 - Parcours de soins : homogénéiser les pratiques

Les Journées Cicatrisations 2020 qui se tiennent à Paris, au Palais des Congrès, du 26 au 28 janvier, seront un bon cru ...

Traitement des plaies, le rôle de l'infirmier(e) en pratique avancée, IPA

Faire des liens entre la ville, l’hôpital et les différents acteurs est une des compétences clés attendue.des infirmier(e)s ...

L’escarre se traite et se guérit

On a besoin des soignants, des aidants et des patients. On ne peut pas traiter une escarre si le patient n’est pas acteur ...

La Société Française de l’Escarre, la prévention au cœur des débats

Centrée sur la prévention, la Société Française de l’Escarre accorde une large place à la recherche car on ne connaît pas ...

Former les soignants, aidants et patients pour prévenir les escarres

On peut éviter les escarres, on sait les traiter, en revanche, on ne les prévient pas assez, ce n’est pas dans notre culture.