Parcours de soins coordonné & Consultation Pansements complexes

Dr Eric PLACIDI, MG, Gériatre - Consultations pansements complexes, 83

La consultation ‘’Pansements complexes’’ repose sur des infirmières ou des médecins qui sont en difficulté pour soigner une plaie.

« C’est souvent l’infirmière qui m’appelle pour me demander de voir un patient. Je lui précise alors qu’il existe un parcours de soins coordonné et qu’il faut d’abord que le patient voit son médecin traitant. Celui-ci doit ensuite m’adresser un courrier me demandant de voir le patient. »

Une consultation multidisciplinaire
« La consultation ‘’Pansements complexes’’ repose sur des infirmières ou des médecins qui sont en difficulté pour soigner une plaie. Ils me demandent conseil ou prennent rendez-vous pour leur patient. Les rendez-vous peuvent être pris sur Internet, via un site dédié, ou par téléphone à la clinique. Munis d’un dossier médical préétabli, les patients sont généralement reçus lors d’une consultation multidisciplinaire. Nous leur demandons de préciser leurs antécédents, leur traitement actualisé, le parcours préalable et les examens qu’ils ont fait. Ils sont reçus par une infirmière coordinatrice qui analyse ces données et vérifie s’ils sont éligibles à la consultation multidisciplinaire. »

Le malade peut faire tous les examens en une seule journée
« Ils sont alors reçus par un médecin, expert en plaies complexes, qui fait un premier état des lieux : examen de la plaie, partage avec l’infirmière du suivi envisagé. Autour de lui, des angiologues peuvent faire le Doppler en cas d’ulcère de jambe. L’infectiologue, la diététicienne ou la diabétologue peuvent, si besoin, recevoir le malade. Des créneaux de radios, scanners et IRM nous sont réservés. Même s’il y a un peu d’attente, le malade pourra faire tous ces examens en une seule journée. À la fin de la consultation, les malades sont revus et un protocole de soins ou un programme d’examens à faire leur sont présentés, ainsi que la conduite à tenir pour l’infirmière à domicile. Un rendez-vous de contrôle est pris, cette fois avec le seul médecin. »

« Je suis rémunéré à l’acte qui correspond à une cotation CCAM - tel acte, telle plaie, telle taille est côté en fonction de telle quantité. La clinique s’occupe de récupérer le règlement auprès de la sécurité sociale de façon à rémunérer l’infirmière, les locaux et le petit matériel et je touche des honoraires. »

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv pour la Web Tv Plaies et Cicatrisations, avec le soutien institutionnel de ConvaTec, à l’occasion des Journées Cicatrisations 2020, organisées du 26 au 28 janvier, à Paris, par la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations.
En savoir plus : https://www.cicatrisations2020.org/  &  https://www.convatec.fr/

Sur le même thème

Plaies & cicatrisation, des cas cliniques en réalité augmentée pour mieux prendre en charge les plaies complexes

Journées Cicatrisations - Retour d'expérience sur une formation en réalité augmentée pour une meilleure utilisation des ...

Comment prévenir l’ulcère de jambe ?

Le meilleur moyen de prévenir l’ulcère de jambe est de traiter les varices pour éviter une complication.

Journées Cicatrisations 2020 - Parcours de soins : homogénéiser les pratiques

Les Journées Cicatrisations 2020 qui se tiennent à Paris, au Palais des Congrès, du 26 au 28 janvier, seront un bon cru ...

Traitement des plaies, le rôle de l'infirmier(e) en pratique avancée, IPA

Faire des liens entre la ville, l’hôpital et les différents acteurs est une des compétences clés attendue.des infirmier(e)s ...

Pansements, du nouveau dans la prévention des escarres

La nouveauté dans la prévention des escarres est l’utilisation des pansements hydrocellulaires à 5 couches.

L’escarre se traite et se guérit

On a besoin des soignants, des aidants et des patients. On ne peut pas traiter une escarre si le patient n’est pas acteur ...

La Société Française de l’Escarre, la prévention au cœur des débats

Centrée sur la prévention, la Société Française de l’Escarre accorde une large place à la recherche car on ne connaît pas ...

Former les soignants, aidants et patients pour prévenir les escarres

On peut éviter les escarres, on sait les traiter, en revanche, on ne les prévient pas assez, ce n’est pas dans notre culture.