Plaies & cicatrisations, évoluer avec les nouvelles technologies

Sandrine ROCHET, IDE- Plaies et cicatrisation, médecine interne, Kremlin-Bicêtre AP-HP

Robotique, applications, vidéo..., sont l’avenir de notre métier. Nous devons avancer et aller vers les technologies du futur.

« La formation des soignants est très importante dans l’avenir. Notre métier avance, il évolue sans cesse. Nous disposons de nouveaux moyens. Robotique, applications, vidéo..., sont l’avenir de notre métier. Nous devons avancer et aller vers les technologies du futur. » 

Nous avons un métier qui nous permet d’acquérir un large éventail de connaissances
« J’ai d’abord commencé par le métier d’aide-soignante, en 1992, dans le secteur privé avant de rejoindre le secteur public en 2005 où j’ai passé mon diplôme d’infirmière. J’ai pu exercer dans différents secteurs, notamment en secteur carcéral, en secteur libéral, en réanimation, en laboratoire. Nous avons un métier qui nous permet de travailler dans des endroits très différents. Cela nous permet d’acquérir un large éventail de connaissances, de voir toutes les techniques et les différences entre le privé et le public ainsi que les possibilités d’évolution. »

 L’AP-HP nous permet de faire des formations
« Après ma formation d’infirmière, j’ai obtenu plusieurs diplômes universitaires, notamment en plaies & cicatrisation et bientôt, dans le pied diabétique. Cela nous permet aussi de voir notre métier évoluer. On ne peut plus rester comme avant : « infirmière normale », de base. Nous devons avancer avec notre métier et avec l’hôpital en fonction de notre vie. Tout bouge, tout change en bien, même si tout n’est pas idyllique. Nous avons un métier formidable qui nous permet de travailler dans tellement d’endroits différents. Il faut l’entretenir et le faire avancer. »

Source : Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv pour la Web Tv Plaies et Cicatrisations, avec le soutien institutionnel de ConvaTec, à l’occasion des Journées Cicatrisations 2020, organisées du 26 au 28 janvier, à Paris, par la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations.

En savoir plus : https://www.cicatrisations2020.org/  &  https://www.convatec.fr/

Sur le même thème

Obésité, la chirurgie a changé ma vie

Lorsque j’ai décidé de me faire opérer de mon obésité, je pesais un peu plus de 122kg pour 1,75 m. J'en pèse aujourd'hui ...

Tous saisis par l’émotion et canalisés par une énergie positive

La société ne montre pas spontanément les malades. Ce qui rend vraiment le calendrier patients extraordinaire, c’est qu’il ...

Avant d’être un malade, on est une personne !

Un calendrier qui fait du bien. L’idée est magnifique, toute en émotion, elle permet de découvrir le patient de manière ...

Maladies chroniques et VIH - Appeler les ados et les parents à sortir de l'isolement

Accompagner les jeunes adolescents et les jeunes adultes dans la prévention, l'éducation thérapeutique et les démarches ...

Une belle image de ce que peuvent faire les patients ensemble

Si chaque patient a une histoire qui lui est propre, on se rend également compte à quel point ces patients sont tous concernés ...

Reprendre une activité sportive après le confinement

Il faut penser à s’hydrater et à s’étirer, à respecter sa cardio-fréquence après avoir été à l’arrêt pendant de longues ...

L'autosondage urinaire facilite la vie des patients au quotidien

Faire un autosondage n’est pas quelque chose de dégradant pour la personne, mais au contraire lui facilite la vie.

Sondage urinaire intermittent, les bons gestes pour ne pas dépendre des autres

Pour son image corporelle, son autonomie et sa vie, c’est important que le patient puisse se sonder lui-même sans dépendre ...