Plaies & cicatrisations, évoluer avec les nouvelles technologies

Sandrine ROCHET, IDE- Plaies et cicatrisation, médecine interne, Kremlin-Bicêtre AP-HP

Robotique, applications, vidéo..., sont l’avenir de notre métier. Nous devons avancer et aller vers les technologies du futur.

« La formation des soignants est très importante dans l’avenir. Notre métier avance, il évolue sans cesse. Nous disposons de nouveaux moyens. Robotique, applications, vidéo..., sont l’avenir de notre métier. Nous devons avancer et aller vers les technologies du futur. » 

Nous avons un métier qui nous permet d’acquérir un large éventail de connaissances
« J’ai d’abord commencé par le métier d’aide-soignante, en 1992, dans le secteur privé avant de rejoindre le secteur public en 2005 où j’ai passé mon diplôme d’infirmière. J’ai pu exercer dans différents secteurs, notamment en secteur carcéral, en secteur libéral, en réanimation, en laboratoire. Nous avons un métier qui nous permet de travailler dans des endroits très différents. Cela nous permet d’acquérir un large éventail de connaissances, de voir toutes les techniques et les différences entre le privé et le public ainsi que les possibilités d’évolution. »

 L’AP-HP nous permet de faire des formations
« Après ma formation d’infirmière, j’ai obtenu plusieurs diplômes universitaires, notamment en plaies & cicatrisation et bientôt, dans le pied diabétique. Cela nous permet aussi de voir notre métier évoluer. On ne peut plus rester comme avant : « infirmière normale », de base. Nous devons avancer avec notre métier et avec l’hôpital en fonction de notre vie. Tout bouge, tout change en bien, même si tout n’est pas idyllique. Nous avons un métier formidable qui nous permet de travailler dans tellement d’endroits différents. Il faut l’entretenir et le faire avancer. »

Source : Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv pour la Web Tv Plaies et Cicatrisations, avec le soutien institutionnel de ConvaTec, à l’occasion des Journées Cicatrisations 2020, organisées du 26 au 28 janvier, à Paris, par la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations.

En savoir plus : https://www.cicatrisations2020.org/  &  https://www.convatec.fr/

Sur le même thème

Fake news - Enseigner les techniques de manipulation du langage

Faire en sorte d’être visible là où s’informent les internautes. Sensibiliser l’ensemble du public aux risques de manipulation ...

Une belle rencontre entre 12 associations bien au delà des pathologies

Je n'ai pas l'habitude d'être dans l'échange et le partage. Je suis plutôt dans le combat. Le Festival est placé sous la ...

L’infirmière libérale un lien social fort

Les personnes ne nous voient pas seulement comme l'infirmière, elles recherchent affection, écoute et compréhension.

Parcours de soins, les infirmières libérales en première ligne

Au domicile du patient, l’infirmier libéral coordonne les soins avec l’hôpital. Nous prenons notre part dans les soins primaires.

Obésité, les personnes fragiles doivent prendre soin d’elles

#revoirsonmedecin - Déconfinement, les personnes atteintes d’obésité doivent aller consulter et peuvent le faire en toute ...

Syndrome de Guillain Barré, on peut s'en sortir !

Le syndrome de Guillain Barré est particulièrement violent, douloureux et très stressant pour le patient et aussi, pour ...

Rompre l'isolement des personnes touchées par un cancer

Permettre aux personnes quel que soit l'endroit, le moment et l'étape de la maladie de se retrouver, se sentir moins seules ...

Je suis un patient cardiaque et diabétique opéré pendant le confinement !

HTA, diabète, obésité... #revoirsonmedecin, il en va de la santé des patients atteints de maladies chroniques!