Pourquoi devenir anapath ?

Dr Marie-Pierre WISSLER, médecin pathologiste, SMPF, Lyon

De foncer car c’est une spécialité passionnante qui implique une énorme émulation intellectuelle !

Le Dr Marie-Pierre Wissler, médecin pathologiste à Lyon, membre du Syndicat des Médecins Pathologistes Français (SMPF), encourage les jeunes étudiants en médecine à choisir la profession d’anatomopathologiste.

« Je dirais à un jeune étudiant qui se pose la question de devenir anatomopathologiste de foncer car c’est une spécialité très intéressante qui implique une énorme émulation intellectuelle.

Nous sommes un peu les « policiers de la médecine » parce que nous travaillons sur des petits bouts de personnes et nous ne savons pas d’où ils viennent, ni à quoi nous allons aboutir, c’est vraiment une spécialité extrêmement riche.

Nous voyons chaque jour des choses différentes et extraordinaires qui concernent tous les organes et tous les âges de la vie. C’est un métier passionnant. »

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv avec le soutien du Syndicat des Médecins Pathologistes Français (SMPF).

En savoir plus : https://www.smpf.info/

Sur le même thème

Quelles grandes évolutions pour l’anatomopathologie ?

La discipline d’anatomopathologie qui existe depuis le XVIIIe siècle consiste à corréler un symptôme d’un patient à une ...

Quelles perspectives pour l’anatomopathologie ?

La discipline de l’anatomopathologie évolue chaque jour : du tissu à la cellule, de la cellule aux molécules de surface ...

L’anapath est-il en contact avec les patients ?

Il est rare que les patients aient l’occasion de rencontrer leur anapath, pourtant cela peut arriver.

Quelle connaissance les anapaths ont-ils du patient ?

L'anapath s’il ne voit pratiquement jamais les patients, les connait pourtant parfaitement bien !

Quel impact du Covid-19 pour les anapaths ?

Les anapaths, tous comme les autres professionnels de santé, ont été impactés par la crise sanitaire.

AKO@dom, se soigner à la maison en toute sécurité

Diagnostiquée d’un myélome multiple, un cancer de la moelle osseuse, il y a une dizaine d’années, Micheline Ruscher est ...

Obésité, la chirurgie a changé ma vie

Lorsque j’ai décidé de me faire opérer de mon obésité, je pesais un peu plus de 122kg pour 1,75 m. J'en pèse aujourd'hui ...

Tous saisis par l’émotion et canalisés par une énergie positive

La société ne montre pas spontanément les malades. Ce qui rend vraiment le calendrier patients extraordinaire, c’est qu’il ...