Prévenir les escarres : des recommandations en 2020

Dr Nathalie FAUCHER, gériatre, Hôpital Bichat, AP-HP

Nous analysons actuellement dans la littérature internationale, l’utilisation de pansements hydrocellulaires siliconés multicouches dans la prévention.

"Les escarres en France restent une problématique importante puisque la prévalence, selon toutes les études qui sont réalisées de façon régulière, reste aux alentours de 8 % de la population. Les escarres génèrent une prise en charge complexe et un coût non négligeable, que ce soit à l’hôpital ou à domicile. Le traitement des escarres consiste en des soins infirmiers avec l’utilisation de tous les pansements que nous avons à notre disposition, régulièrement améliorés par les industriels.

Agir avant l’apparition des escarres
"Aujourd’hui, nous réfléchissons à prévenir les escarres, à agir avant leur apparition. La prévention repose sur des mesures classiques connues de tous que sont la mobilisation du patient, les changements de position, l’utilisation de supports adaptés au lit comme au fauteuil, la nutrition, l’hydratation. Nous analysons actuellement dans la littérature internationale, l’utilisation de pansements hydrocellulaires siliconés multicouches dans la prévention." 

Prévenir les escarres avec des pansements hydrocellulaires siliconés multicouches
"Ces pansements doivent être utilisés de manière raisonnée, c’est pourquoi la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations et la Société Française de l’Escarre ont réuni un comité qui a élaboré des recommandations qui paraîtront début 2020 sur la prise en charge des patients avec des pansements prophylactiques. L’idée est de ne pas les utiliser sur tous les patients, mais uniquement sur des patients à très haut risque, qu’ils soient en réanimation, en chirurgie ou dans certains services de médecine, notamment les patients âgés. Les études déjà réalisées à l’étranger sont impressionnantes en ce qui concerne la réduction du risque de survenue d’escarres quand les patients sont soignés avec des pansements prophylactiques sur ces proéminences osseuses que sont le sacrum et le talon."

En savoir plus : https://www.cicatrisations2020.org  https://www.convatec.fr/

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv pour la Web Tv Plaies et Cicatrisations réalisée avec le soutien de ConvaTec à l’occasion des Journées Cicatrisations 2020, organisées du 26 au 28 janvier, à Paris, par la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations.

Sur le même thème

Les maladies cardiaques bien plus mortelles que le Coronavirus

En ce moment, il n’y a pas un instant d’hésitation à avoir, il est impératif de consulter son médecin, généraliste ou spécialiste.

Ces 11 millions d’aidants indispensables au parcours de soins

Les aidants sont la colonne vertébrale invisible des systèmes de santé, ils seraient 11 millions en France, .

Si un patient doit consulter, c’est maintenant qu’il faut le faire !

L'entretien du mois d'Acteurs de santé - Covid-19, confinement, déconfinement, ce qui a changé côté soignant .

Retourner consulter, une priorité absolue pour les malades chroniques

#revoirsonmedecin, Les personnes fragiles, déjà en souffrance, ont été plus atteintes que la population générale pendant ...

Maladies chroniques et continuité des soins à l’heure du Covid-19

67% des malades chroniques ont consulté pendant le confinement, 99% ont continué à suivre leur traitement, mais 29% ne sont ...

Le patient-acteur au coeur du Festival de la Communication Santé

Dorothée Vandaele, atteinte d’un cancer du sein triple négatif, est le modèle du mois de juin du calendrier « Les associations ...

Consultation ou téléconsultation, retournez voir votre médecin !

#revoirsonmedecin, une campagne pour le suivi des soins des patients chroniques lancée par 5 associations

Stop Covid, développer la responsabilité de chacun

Faire confiance à cette application française utile pour la société.