Prévenir les escarres : des recommandations en 2020

Dr Nathalie FAUCHER, gériatre, Hôpital Bichat, AP-HP

Nous analysons actuellement dans la littérature internationale, l’utilisation de pansements hydrocellulaires siliconés multicouches dans la prévention.

"Les escarres en France restent une problématique importante puisque la prévalence, selon toutes les études qui sont réalisées de façon régulière, reste aux alentours de 8 % de la population. Les escarres génèrent une prise en charge complexe et un coût non négligeable, que ce soit à l’hôpital ou à domicile. Le traitement des escarres consiste en des soins infirmiers avec l’utilisation de tous les pansements que nous avons à notre disposition, régulièrement améliorés par les industriels.

Agir avant l’apparition des escarres
"Aujourd’hui, nous réfléchissons à prévenir les escarres, à agir avant leur apparition. La prévention repose sur des mesures classiques connues de tous que sont la mobilisation du patient, les changements de position, l’utilisation de supports adaptés au lit comme au fauteuil, la nutrition, l’hydratation. Nous analysons actuellement dans la littérature internationale, l’utilisation de pansements hydrocellulaires siliconés multicouches dans la prévention." 

Prévenir les escarres avec des pansements hydrocellulaires siliconés multicouches
"Ces pansements doivent être utilisés de manière raisonnée, c’est pourquoi la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations et la Société Française de l’Escarre ont réuni un comité qui a élaboré des recommandations qui paraîtront début 2020 sur la prise en charge des patients avec des pansements prophylactiques. L’idée est de ne pas les utiliser sur tous les patients, mais uniquement sur des patients à très haut risque, qu’ils soient en réanimation, en chirurgie ou dans certains services de médecine, notamment les patients âgés. Les études déjà réalisées à l’étranger sont impressionnantes en ce qui concerne la réduction du risque de survenue d’escarres quand les patients sont soignés avec des pansements prophylactiques sur ces proéminences osseuses que sont le sacrum et le talon."

En savoir plus : https://www.cicatrisations2020.org  https://www.convatec.fr/

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv pour la Web Tv Plaies et Cicatrisations réalisée avec le soutien de ConvaTec à l’occasion des Journées Cicatrisations 2020, organisées du 26 au 28 janvier, à Paris, par la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations.

Sur le même thème

Sondage urinaire intermittent : préserver l’autonomie des patients

Consulter son médecin rééducateur ou son urologue et faire des bilans urinaires réguliers pour vérifier l’absence de complications ...

Démocratie en santé, une formation pour les patients et les usagers

Il n’est pas nécessaire d’être patient pour intégrer ce diplôme. 70% de nos étudiants sont des patients, 30% des usagers.

Les citoyens veulent acquérir des connaissances

Ne plus se vacciner est extrêmement dangereux, c’est se mettre en péril soit même mais aussi et surtout les autres. Il est ...

eVeDrug veille aux effets secondaires des médicaments

Rendre hommage aux patients pour les 30 ans du Festival de la Communication Santé

Maladie de Crohn et RCH - Aller chercher ces ressources que nous avons en nous

Tout être humain, après le parcours de la maladie, doit se faire violence pour avancer, puis se dépasser, tout simplement.

Médias, rendre simple les enjeux de santé publique 

Faire en sorte que les gens acquièrent les compétences nécessaires pour que les enjeux de prévention soient mieux compris.

Mettre K.O la douleur et la fatigue chronique fibromyalgique

Il n'existe pas pour l'instant de marqueurs spécifiques pour confirmer une fibromyalgie. On pose un diagnostic d’élimination ...

Le patient au coeur du parcours de soins

Le patient est au cœur des relations entre les professionnels de santé, la maladie et surtout l’avancement de la situation ...