Qu’est-ce qu’une RCP ? Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

Dr Magali LACROIX-TRIKI, Anatomopathologiste, Gustave Roussy.

Décider des grandes lignes de prise en charge, de traitement, de surveillance ou, s’il faut pousser un peu plus loin les explorations, de la prescription d’examens complémentaires.

Le Dr Magali Lacroix-Triki explique ce qu’est une réunion de concertation pluridisciplinaire, en jargon médical, une RCP.

« Dans le cadre de la prise en charge cancérologique, la présence du médecin anatomopathologiste est quasiment obligatoire à chaque RCP (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire). A Gustave Roussy, nous avons une RCP hebdomadaire à laquelle nous sommes présents à tour de rôle. »

Décider tous ensemble de la prise en charge de chaque patient
« Les dossiers des patients y sont présentés en fonction de la conjonction des données radiologiques, cliniques et d’anatomopathologie. Nous expliquons ce que nous avons vu au microscope concernant telle ou telle patiente. Ces informations permettent à l’équipe soignante de décider des grandes lignes de prise en charge, de traitement, de surveillance ou, s’il faut pousser un peu plus loin les explorations, de la prescription d’examens complémentaires. Lorsqu’il s’agit de cas particulièrement difficiles, de cancers très rares, nous expliquons très précisément aux cliniciens ce que nous avons observé. Si nous avons certains doutes sur la lésion, nous recommandons, par exemple, d’effectuer d’autres prélèvements. »

Des infirmières pour permettre l’inclusion de patientes dans des essais cliniques
« Chaque semaine, la RCP organisée à Gustave Roussy dure quasiment une bonne demi-journée. Y participent un ou plusieurs radiologues, chirurgiens, radiothérapeutes, oncologues, anatomopathologistes. A Gustave Roussy, des infirmières dédiées aux essais cliniques sont également présentes de façon à permettre l’inclusion de certaines patientes dans des essais cliniques. »

En savoir plus :
Web Tv Cancer du sein, chimiothérapie et tests génomiques, https://www.acteursdesante.fr/webtv/cancer-du-sein-chimiotherapie-et-tests-genomiques/12/

Gustave Roussy, https://www.gustaveroussy.fr/#

Mon traitement cancer du sein, https://www.montraitement-cancerdusein.fr/

Exact Sciences, https://www.exactsciences.com/

Patients en réseau, https://www.patientsenreseau.fr/cancer-du-sein-et-chimiotherapie-tests-genomiques/

Mon réseau cancer du sein, https://www.monreseau-cancerdusein.com/dossiers/mieux-comprendre/parcours-diagnostique/tests-genomiques-predictifs/tests-genomiques-predire-le-risque-de-recidive-et-preciser-la-necessite-dun-ch

 

Sur le même thème

ASCO 2022 : vers une désescalade thérapeutique

Oncotype DX®, la place croissante des signatures moléculaires

Améliorer la vie des femmes pendant et après un cancer du sein.

Le Centre Antoine Lacassagne développe de nombreuses actions pour accompagner les patient.e.s atteint.e.s de cancers.

Cancer du sein localisé & tests génomiques ASCO 2022

Oncotype DX : réduire les indications de chimiothérapie

Signatures moléculaires Oncotype DX - Nouvelles recommandations 2022 de l’ASCO

Chimiothérapie : homogénéiser les pratiques grâce aux tests génomiques

Cancer du sein, 2/3 d’indications de chimiothérapie en moins chez les patientes testées

Les recommandations publiées par l’ASCO permettront de bien établir les indications, la place et les critères de prescription ...

Cancer du sein, un test génomique pour conforter la décision thérapeutique

On observe une réduction de 70% des prescriptions de chimiothérapie chez les patientes ayant réalisé le test génomique Oncotype ...

Cancer du sein, diagnostic & traitements, quel est le rôle de l'anapath ?

Identifier le type de cancer, son degré de sévérité et de gravité, et indiquer au clinicien si ce cancer va être sensible ...

Cancer du sein & tests génomiques : « Avoir le traitement le mieux adapté »

Diagnostiquée d’un cancer du sein en 2019, Nathalie Garnier témoigne pour mieux faire connaître les tests génomiques.