Quelle différence entre un anapath et un biologiste ?

Docteur Pomone RICHARD, médecin pathologiste, SMPF, Toulouse

Anapath et biologiste, deux professions que l’on confond très souvent. On peut dire que le biologiste s’intéresse aux liquides et l’anapath aux solides.

Anapath et biologiste, le Dr Pomone Richard, médecin pathologiste à Toulouse, membre du Syndicat des Médecins Pathologistes Français (SMPF), précise le rôle de ces deux spécialistes.

« L’anapath et le biologiste sont tous les deux médecins. Ils ont comme point commun de travailler dans des structures appelées laboratoires, ce qui prête souvent à confusion entre les deux spécialités.

L'une des différences entre nos deux professions est que le biologiste s’intéresse aux liquides et l’anapath aux solides.
 

D'autre part, le biologiste est en contact avec le patient par l’intermédiaire de la prise de sang tandis que l’anapath fait la connaissance du patient, sans jamais le voir, par l’intermédiaire du prélèvement d’un petit bout d’un de ses organes.  

On pourrait aussi considérer que le biologiste regarde le reflet du fonctionnement des cellules dans le sang tandis que l’anapath regarde la place des cellules entre elles et dans l’organe du patient. 

Les patients n’ont pas de rapport direct avec le médecin pathologiste parce qu’il y a toujours cet intermédiaire : le praticien qui va leur prélever un petit bout de cellule et qui va le donner aux pathologistes. Néanmoins, il arrive que certains patients viennent, par exemple, pour faire des analyses d’urine qui renferment des cellules qu’il est parfois nécessaire d’examiner.

Nous sommes contents lorsque nous voyons des patients ! Nous aimerions en voir davantage et les encourageons à ne pas hésiter à nous appeler lorsqu’ils ont une question sur leur maladie. Nous faisons partie de leur équipe de soins. Quand les patients reçoivent leur compte-rendu du laboratoire d’anapath, il est préférable qu’ils ne regardent pas sur Internet, mais plutôt qu’ils prennent directement contact avec le laboratoire qui a fait l’analyse et demandent à parler au médecin dont le nom figure au bas du compte-rendu. C’est ce médecin qui a vu et analysé ce petit bout d’eux-mêmes et qui est le plus à même de leur expliquer ce qu’ils ont avec des mots simples. » 

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv avec le soutien du Syndicat des Médecins Pathologistes Français (SMPF).

En savoir plus : https://www.smpf.info/

 

Sur le même thème

Maladie de Verneuil, briser les tabous

Il faut parfois huit à huit ans et demi pour obtenir le diagnostic de la maladie de Verneuil ! C’est très lourd psychologiquement ...

Cancer du sein, vers une désescalade thérapeutique

Quand on compare le coût de la signature génomique et le coût de la chimiothérapie et de son incidence, nous sommes clairement ...

L’ambulatoire et les téléconsultations boostées par le Covid-19

Chirurgie de la cheville : quasiment 100% des patients sont opérés en ambulatoire. Cette avancée a été poussée par la pandémie.

Suivre une chimiothérapie orale à domicile en toute sécurité 

Cancer du sein, cancer du foie, le programme d’accompagnement AKO@dom

Chimiothérapie orale, un lien entre pharmaciens hospitaliers et pharmaciens d’officine

L’accompagnement avec l’application AKO@dom nous permet de communiquer de façon sécurisée avec l’ensemble des professionnels ...

Continuum plus, des professionnels de santé tous en lien au bénéfice des patients 

AKO@dom - A l’hôpital, l’oncologue, le pharmacien et l’infirmière de coordination, tout comme les soignants de ville, ont ...

Continuum Plus, une meilleure coordination entre les soignants au plus près du patient

Les patients sous chimiothérapie orale peuvent rentrer dans un accompagnement à domicile avec leur infirmière libérale par ...

Qu’est-ce qu’un anapath ?

L’anatomopathologiste, profession méconnue du grand public, occupe une place centrale dans le système de soins.