Raymond Barre, ma première interview

Jacques-Olivier MARTIN, Rédacteur en chef du Figaro économie. Directeur éditorial du Big Bang Figaro 

Je me suis dit que ce métier était exceptionnel et qu'il fallait que je le fasse toute ma vie.

" La premiere interview que j'ai réalisée était extraordinaire C’était il y a 20 ans, j’etais tout jeune stagiaire à La Croix, mon premier travail dans la presse. Le journal bouclait le matin, nous commencions à travailler tôt. Un après-midi, un géant de la presse, Noël Copin, m’envoie interviewer Raymond Barre le soir même. Les équipes étaient déjà parties couvrir d’autres sujets, je n’avais jamais fait une interview de ma vie.

Je me suis dit que ce métier était exceptionnel
J'étais terriblement impressionné. Raymond Barre était alors une très grande figure, il était maire de Lyon et professeur d’économie - nos cours de Sciences Po. Je me suis retrouvé avec toutes les angoisses qu'on peut imaginer, cela reste un souvenir incroyable. La publication était pour le lendemain matin, j'ai du faire le décryptage jusqu’au milieu de la nuit avec énormément de mal. Je ne savais pas comment m’y prendre, j'ai passé ma première nuit blanche de journaliste, il n'empêche que mon article a été publié le lendemain. En fin de matinée , lorsque j'ai vu arriver le journal et que je faisais la manchette de La Croix, je me suis dis que ce métier était exceptionnel et qu'il fallait que je le fasse toute ma vie. J'en parle avec toujours autant d'émotion."

 En savoir plus : http://bigbang.lefigaro.fr/sante/ 

Interview réalisée par Gaël de Vaumas, directeur de la rédaction d’acteurs de santé, partenaire de la 3ème édition du Big Bang Santé du Figaro et Stéphanie Chevrel, fondateur de l’Observatoire de l’Information Santé soutenu par la Chaire Santé de Sciences Po #BigBangSanté

 

Sur le même thème

Ma première interview, l’accélération du temps

Ma première interview portait sur l’accélération du temps qu’on appelle aujourd’hui, l’évolution exponentielle.

Ma première interview avec un grand professeur, j’ai 11 ans !

je me souviendrais de cette interview pour toujours !

Ma première interview, la rénovation d’une église

L’article a été très amusant à écrire avec toute une série de clés comme dans le Da Vinci Code. C’est un très bon souvenir ...

Ma première interview, chercher l’interaction

Je n’ai pas le trac, je suis dans la vie comme en interview, je dis ce que je pense et de façon tout à fait transparente.

Ma première interview, faire passer mes messages

Le patient, un acteur de soins à part entière.

Ma première interview, partagée entre l’horreur et le fou rire

J'ai tenté de m'en sortir avec une pirouette !

Ma première interview, la défense d’une grande cause

Je me suis rendu compte que je pouvais parler en public et convaincre mes interlocuteurs