Reportage dans le service des urgences orthopédiques de CHAM

Dr Rodolphe LHAF, chirurgien orthopédiste et traumatologue, CHAM, Montreuil-Sur-Mer

Les fractures ouvertes ou les luxations des articulations nécessitent une prise en charge dans les heures qui suivent l’accident.

De nombreux patients arrivent en urgence au Centre hospitalier de l’arrondissement de Montreuil, dans le nord. Le docteur Rodolphe Lhaf, chef de service Traumatologie orthopédie explique en quoi consistent ces urgences. 

J’opère généralement les patients dans la journée
« Le CHAM, Centre Hospitalier de l’Arrondissement de Montreuil, est un établissement général qui traite aussi bien les pathologies infantiles qu’adultes ou des personnes âgées. Les fractures les plus fréquentes chez les enfants sont celles du poignet ou de la cheville, ce sont surtout des accidents de sport. La fracture de luxation du coude, assez fréquente chez l’enfant, nécessite pour éviter toute compression vasculaire nerveuse d’être opérée en urgence. Chez les personnes âgées, les fractures du col du fémur et du poignet sont prises en charge très rapidement pour éviter certaines complications. Je les opère généralement dans la journée. Nous accueillons également aux urgences les accidentés de la route et les accidentés du travail, comme un couvreur qui fait une chute. Ces patients peuvent malheureusement présenter de multiples pathologies. Les fractures ouvertes ou les luxations des articulations nécessitent une prise en charge dans les heures qui suivent l’accident. La durée de séjour se fait en fonction de la pathologie. »

De plus en plus de chirurgie ambulatoire
« Nous effectuons aujourd’hui de plus en plus de chirurgies en ambulatoire, comme l’arthroscopie du genou ou de l’épaule ou encore le syndrome du canal carpien. Les patients arrivent le matin et rentrent l’après-midi chez eux. Pour la chirurgie des prothèses, nous préférons garder les patients trois jours pour bien surveiller le suivi opératoire. Bien évidemment, le patient n’est pas abandonné après une intervention chirurgicale. Nous lui donnons toutes les explications pendant son séjour hospitalier et il rentre chez lui avec un courrier détaillé destiné à son médecin traitant accompagné du compte-rendu opératoire et de toutes les ordonnances nécessaires concernant les antalgiques ou les pansements qui seront suivis par son infirmière à domicile. Un rendez-vous de consultation pour un contrôle est fixé trois semaines plus tard pour vérifier la bonne évolution cicatricielle. Quant aux prothèses, les patients sont suivis tous les ans pour un contrôle de leur implants. »

Cette patiente m’a fait un interrogatoire !
Chaque urgence est spécifique. Le Dr Lhaf nous raconte une anecdote : « Une patiente avait fait une chute avec un traumatisme sévère de son coude, ce qu’on appelle une fracture sus et intercondylienne articulaire, difficile à opérer. Toute l’équipe était prête et préparée pour démarrer l’intervention, mais cette patiente m’a fait passer un long interrogatoire pour s’assurer que j’avais assez d’expérience et que j’allais bien l’opérer ! En confiance, on a fini par pouvoir l’emmener au bloc opératoire et depuis, nous avons développé une relation amicale. »

En savoir plus :
CHAM, Centre hospitalier de l’arrondissement de Montreuil : http://www.ch-montreuil.fr
Portrait du mois de Visite Actuelle, Dr Rodolphe Lhaf : https://www.acteursdesante.fr/medecin-pour-etre-utile/1887/

Sur le même thème

Plaies : 4 étapes pour lutter contre le Biofilm et éviter le retard de cicatrisation

Comment lutter contre le Biofilm, l’un des facteurs qui retarde, voire qui empêche, la cicatrisation des plaies chroniques.

Cancer du sein & mammographie : un dépistage peut sauver une vie

Plus le diagnostic est posé tôt, plus le traitement est efficace et plus les chances sont grandes de guérir. Et cela est ...

Un test génomique pour éviter les sur-traitements

Le Dr Bruno Cutuli a présenté à l’ESMO (EuropeanSociety of Medical Oncology), sous forme de poster, une importante étude ...

L’algoneurodystrophie, savoir être patient !

Cette douleur chronique se manifeste au niveau des articulations bien souvent quelques jours ou semaines après un traumatisme.

Cancer du sein, les tests génomiques en pratique

Comment cela se passe-t-il et combien de temps pour avoir le résultat ?

Cancer du sein triple négatif, améliorer l’accès aux essais cliniques 

Nous sommes mobilisées pour que toutes les femmes, toutes les triplettes en France, aient accès à l’innovation et à de meilleures ...

Cancer du sein & tests génomiques : « Je n’ai pas eu de chimiothérapie »

Diagnostiquée d’un cancer du sein, Nathalie Garnier a eu un test génomique qui lui a permis d’éviter une chimiothérapie ...

Cancer du sein, vers une désescalade thérapeutique

Quand on compare le coût de la signature génomique et le coût de la chimiothérapie et de son incidence, nous sommes clairement ...