S’entraîner sans excès avant une course à pied

Dr Christophe Cermolacce, A-NCIS, chirurgien spécialiste de la cheville, Marseille, Paris

Si une douleur arrive de manière progressive, il faut savoir arrêter net pour ne pas aggraver la situation.

« Lorsqu’on se prépare à courir le 10 ou le 20 km de Paris, on n’a pas besoin de courir 40 km tous les jours ! Il suffit de courir la distance ou un petit peu plus si on veut être à l’aise, soit 20 à 30 kms par semaine.

En cas d’ancienne blessure, avec fragilité d’une articulation, il vaut mieux courir souvent de petites distances et éviter les longues, faire de petits entraînements, fractionner un peu en endurance. Une sortie un peu plus longue le week-end peut être programmée mais suivie d’un jour de repos.

C’est important de masser avant avec des pommades chauffantes, de beaucoup glacer ensuite, et surtout de s’arrêter s’il y a la moindre douleur. Si une douleur arrive de manière progressive, il faut savoir arrêter net pour ne pas aggraver la situation. »

Regarder où on met les pieds !

« En cas de sensations d’instabilité, il faut strapper avec des systèmes de strapp très précis, il existe des strapps qui ne craignent pas la transpiration et qui n’irritent pas la peau.

On peut aussi remplacer les semelles d’origine des chaussures de course à pied - qui sont auto-stables - par de petites orthèses plantaires qui vont permettre une meilleure stabilité externe évitant de se tordre le pied.

Et puis, il faut regarder où on met les pieds ! Ca parait idiot, mais c’est souvent à l’entraînement qu’on se fait mal. Il y a deux cas de figures : on s’entraine souvent le soir et il faut prendre l’habitude de regarder où on met les pieds et puis en course, il faut passer à distance du ravitaillement, semé de canettes et de bouteilles ! »

En savoir plus : https://www.lachevilledusportif.com/  @C_Cermolacce #ChevilleSport

Sur le même thème

L’escarre se traite et se guérit

On a besoin des soignants, des aidants et des patients. On ne peut pas traiter une escarre si le patient n’est pas acteur ...

Pansements, du nouveau dans la prévention des escarres

La nouveauté dans la prévention des escarres est l’utilisation des pansements hydrocellulaires à 5 couches.

La Société Française de l’Escarre, la prévention au cœur des débats

Centrée sur la prévention, la Société Française de l’Escarre accorde une large place à la recherche car on ne connaît pas ...

Former les soignants, aidants et patients pour prévenir les escarres

On peut éviter les escarres, on sait les traiter, en revanche, on ne les prévient pas assez, ce n’est pas dans notre culture.

Les escarres, parents pauvres des plaies

Pour soigner la plaie, la prévenir et prendre en charge le patient dans sa globalité, on a besoin des soignants et des aidants.

Vogue avec un Crohn, saison 2

À quelques jours du départ de la Transat Jacques Vabre, Pierre-Louis Attwell livre ses impressions.

Les blessures de cheville sont nombreuses

Fracture, entorse, tendinite ou arthrose, des blessures aiguës ou chroniques.

La cheville, articulation clé du sportif de haut niveau

Chaque sport a sa spécificité et des pathologies sont spécifiques à certains sports.

La cheville, une articulation d’appui

La cheville est une articulation d’appui, c’est un cardan dont la prise en charge est compliquée.

La chirurgie pour prévenir les blessures de la cheville

Une bonne préparation physique avant une épreuve sportive, si on est blessé, une chirurgie préventive pour stabiliser une ...

Chirurgie de la cheville, le patient ne souffre plus

Etre opéré sans douleur et récupérer rapidement.

Mal à la cheville, consulter rapidement quand on a mal

Certaines douleurs sont parfois compliquées à expliquer et certains patients ne consultent pas assez vite parce qu’ils ont ...

Un suivi médical permanent des sportifs de haut niveau

Un suivi constant par les médecins des clubs, un avis du chirurgien en cas de blessure quand nécessaire.

Les thérapies cellulaires ont révolutionné la chirurgie de la cheville

Quelle est la grande innovation dans la chirurgie de la cheville ? PRP et Cellules souches pour régénérer les articulations.