Science, Médecine et Médias, quand l'info dérape !

Stéphanie CHEVREL, Fondateur de l’Observatoire de l’Information Santé

Radiographie d'une dérive médiatique, SpeedVision, 28ème Festival de la Communication Santé

La dérive médiatique présentée par Stéphanie Chevrel lors de sa SpeedVision au 28ème Festival de la Communication Santé, est emblématique de la façon dont l’information scientifique est de plus en plus souvent traitée. Nous sommes ainsi entrés dans une nouvelle ère, celle des avatars de l’information qui ne sont que des reflets, des fragments de l’information d’origine. Nous devons développer de nouveaux outils d’analyse comme les décryptages que nous relayons sur l’Observatoire de l’Information Santé. Plus que jamais, le journaliste doit remonter à la source, mais il doit aussi distinguer la vraie information de ses nombreux reflets pour demeurer le garant d’une information scientifique authentique et fiable.

Publication 2016 

En savoir plus :
Observatoire de l'Information Santé 
Festival de la communication Santé

Sur le même thème

Fake news - Mutualiser les fact-checking santé

La plupart des grands médias ont créé leur propre rubrique ou blog de fact-checking pour s'affranchir des médias de ré-information.

Covid 19 - Hiérarchiser et décrypter l’information

Big Bang Santé du Figaro - Le rôle d’un journal comme le Figaro, est d’essayer de donner de la profondeur, de l’analyse ...

Big Bang Santé du Figaro - Le journalisme au temps du Covid 19

10 journalistes à la rédaction, 400 chez eux ! Nous avons basculé en quelques jours au confinement quasi-complet de la rédaction ...

Fake news, porter un regard critique sur l’information

La seule façon d’arriver à régler le problème des fake news n’est pas de les interdire, mais bien d’éduquer les gens à se ...

Les journalistes doivent trouver la place à accorder à l’émotion

"Le métier de journaliste, si on veut le faire sérieusement, est un des métiers les plus difficiles au monde parce que on ...

Nouveaux médias, Tv et réseaux sociaux

On peut parfois aller chercher sur le Net et les réseaux sociaux, de l’information plus pertinente que celle qu’on voit ...

Journalisme, l’émotion ne doit jamais prendre le pas sur le professionnalisme

48èmes Assises de la presse francophone - Faire attention à la juste mesure de l'émotion dans l’information transmise.

Le rôle du journaliste est d’informer et non d’émouvoir

Etre curieux, maîtriser ses émotions, rechercher la véracité, recouper les infos, ne travailler que dans l’intérêt du public.