Se mettre á nu pour dépasser la maladie

Lionel REICHARDT, expert en e-santé

Faire en sorte que les gens soient plus au courant de ce qu’est notre maladie, qu’ils soient aussi contributeurs pour pouvoir faire vivre nos associations et aider plus de patients. L’initiative du calendrier patients est extrêmement louable.

Les associations de patients se mettent à nu pour..." - 20 patients et aidants, représentant 12 associations de malades, se mettent à nu dans un calendrier pour briser les tabous de la maladie et interpeller les acteurs de santé, les politiques et les médias.

Les participants livrent leurs impressions lors de la présentation en avant-première de ce calendrier au 30ème Festival de la Communication Santé, réalisé sur une idée originale de Claude Touche, eVeDrug, avec Nathalie Oundjian, photographe, Edwige Vattier, graphiste & Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, Acteurs de santé Tv

Lionel Reichardt est expert e-santé et directeur pédagogue du MBA DMB santé

 « Ce calendrier est à la fois très touchant, très intéressant et aussi très courageux de la part des patients. »

 Les patients sont courageux
« Les patients sont courageux dès le départ parce que la rencontre avec la maladie est un moment difficile. Ceux qui s’engagent dans les associations, dans le partage avec les pairs sur les thématiques de la maladie sont courageux. Témoigner est courageux : s’ouvrir, parler de la maladie, d’une certaine forme de faiblesse est très difficile dans le milieu professionnel et parfois même dans le milieu personnel. »

Une mise à nu pour faire passer des messages
« Le calendrier est la prolongation de ce témoignage, cette mise à nu littéralement qui permet aux patients de faire passer un message : regarder la maladie ne nous définit pas, on ne s’arrête pas à ça, on essaie de faire en sorte que les gens soient plus au courant de ce qu’est notre maladie, qu’ils soient aussi contributeurs pour pouvoir faire vivre nos associations et aider plus de patients.

L’initiative est extrêmement louable. »

En savoir plus : https://fr.linkedin.com/in/lionelreichardt

CALENDRIER EN VENTE AU PRIX DE 20 EUROS AU PROFIT DES ASSOCIATIONS DE PATIENTS
ACHETER LE CALENDRIER : https://www.evedrug.eu/calendrier/

Interview effectuée par Acteurs de santé Tv, partenaire média du Calendrier 2020 "Les associations de patients se mettent à nu pour..." & du 30ème Festival de la Communication Santé : https://www.evedrug.eu/  https://festivalcommunicationsante.fr/  https://www.nathalieoundjian.com/  https://www.acteursdesante.fr/  https://www.observatoiredelinfosante.com/

Sur le même thème

Obésité, la chirurgie a changé ma vie

Lorsque j’ai décidé de me faire opérer de mon obésité, je pesais un peu plus de 122kg pour 1,75 m. J'en pèse aujourd'hui ...

Tous saisis par l’émotion et canalisés par une énergie positive

La société ne montre pas spontanément les malades. Ce qui rend vraiment le calendrier patients extraordinaire, c’est qu’il ...

Avant d’être un malade, on est une personne !

Un calendrier qui fait du bien. L’idée est magnifique, toute en émotion, elle permet de découvrir le patient de manière ...

Maladies chroniques et VIH - Appeler les ados et les parents à sortir de l'isolement

Accompagner les jeunes adolescents et les jeunes adultes dans la prévention, l'éducation thérapeutique et les démarches ...

Une belle image de ce que peuvent faire les patients ensemble

Si chaque patient a une histoire qui lui est propre, on se rend également compte à quel point ces patients sont tous concernés ...

Reprendre une activité sportive après le confinement

Il faut penser à s’hydrater et à s’étirer, à respecter sa cardio-fréquence après avoir été à l’arrêt pendant de longues ...

L'autosondage urinaire facilite la vie des patients au quotidien

Faire un autosondage n’est pas quelque chose de dégradant pour la personne, mais au contraire lui facilite la vie.

Sondage urinaire intermittent, les bons gestes pour ne pas dépendre des autres

Pour son image corporelle, son autonomie et sa vie, c’est important que le patient puisse se sonder lui-même sans dépendre ...