SEP, apprendre le lâcher prise avec la psychomotricité

Emmanuelle GROLLEAU, Psychomotricienne SEP, Saint Philibert Lomme

Emmanuelle Grolleau, psychomotricienne, participe à Boxons La SEP dans le cadre de la Journée Mondiale contre la Sclérose en plaques. Elle y organise des ateliers de « lâcher prise ».

« La psychomotricité est un métier paramédical, au même titre que la kinésithérapie ou l’ergothérapie. Le corps et l’esprit s’influencent mutuellement et rejaillissent sur nos émotions et sur notre corps », explique-t-elle. « Prenons une émotion, la peur par exemple, notre corps va se contracter. Une douleur qui revient encore et encore nous rendra plus irritable, plus en colère dans la vie de tous les jours. Lorsqu’on observe un dysfonctionnement, une dysharmonie psychocorporelle, nous intervenons auprès des bébés, des enfants, des adultes, des personnes âgées et des personnes atteintes de maladie chronique comme la sclérose en plaques pour les réconcilier avec leur corps ».

En savoir plus : https://on-steps.fr/  http://www.sepbysteps.com/

Sur le même thème

Chirurgie de la cheville, opérer sans voir !

Ce qui m’a le plus marqué, en 30 ans de chirurgie orthopédique, c’est l’avènement des techniques percutanées, à travers ...

Cicatrisation, un tandem soignant - soigné

C’est le patient qui cicatrise et non le professionnel de santé, nous n’avons pas ce pouvoir ! Il doit garder un bon moral ...

Cicatrisation, former les infirmières et les patients

Les patients aujourd’hui sont extrêmement connectés et vont l’être de plus en plus. L’infirmière à leurs côtés peut les ...

Infertilité, former les infirmières et les patientes aux injections

Être accompagnés dans leur prise en charge permet aux patients de reprendre le pouvoir dans un dispositif qui peut parfois ...

Cicatrisation, télémédecine & applications

Des applications mobiles sur smartphone permettent aux infirmières libérales et aux médecins généralistes d’avoir accès ...

Quel avenir pour le traitement des plaies ?

L’avenir du traitement des plaies sera certainement marqué par l’utilisation de la thérapie cellulaire.

Comment réagir face à une plaie aiguë ?

Savoir réagir face à une brûlure, à une coupure ou à une chute.

Faciliter la prise en charge des plaies

Fédérer la prise en charge des plaies tant à l’hôpital qu’en ville.

Pansements et cicatrisation, quelles évolutions ?

L’avenir est à la formation des soignants et à une meilleure information auprès des soignés car un patient informé va être ...