SEP, augmenter son activité physique

Dr. Claude MEKIES, Neurologue, Toulouse, ancien président de la FFN

L’activité physique et sportive en général est bénéfique même si on n’est pas malade. Contrer la sédentarité, 4ème cause de décès dans le monde, c’est faire de l’activité physique.

"Il a été démontré qu’à l’annonce du diagnostic, 40% des patients atteints de sclérose en plaques arrêtaient l’activité physique comme s’il y avait un ressenti du sport comme délétère sur la maladie : « Je suis malade donc je me préserve, je reste à la maison dans mon fauteuil et je bouge moins ». Il faut au contraire les inciter avec leur maladie à continuer leur vie de tous les jours et à augmenter leur activité physique. L’idée n’est pas comme dans la compétition de faire de la performance mais de pratiquer une activité physique ludique et bénéfique", Dr. Claude Mekies, neurologue, Toulouse.

Interview réalisée lors du board scientifique onStEPs, avril 2018.
En savoir plus :
https://on-steps.fr
http://www.sepbysteps.com/

Sur le même thème

Chirurgie de la cheville, opérer sans voir !

Ce qui m’a le plus marqué, en 30 ans de chirurgie orthopédique, c’est l’avènement des techniques percutanées, à travers ...

Cicatrisation, un tandem soignant - soigné

C’est le patient qui cicatrise et non le professionnel de santé, nous n’avons pas ce pouvoir ! Il doit garder un bon moral ...

Cicatrisation, former les infirmières et les patients

Les patients aujourd’hui sont extrêmement connectés et vont l’être de plus en plus. L’infirmière à leurs côtés peut les ...

Infertilité, former les infirmières et les patientes aux injections

Être accompagnés dans leur prise en charge permet aux patients de reprendre le pouvoir dans un dispositif qui peut parfois ...

Cicatrisation, télémédecine & applications

Des applications mobiles sur smartphone permettent aux infirmières libérales et aux médecins généralistes d’avoir accès ...

Quel avenir pour le traitement des plaies ?

L’avenir du traitement des plaies sera certainement marqué par l’utilisation de la thérapie cellulaire.

Comment réagir face à une plaie aiguë ?

Savoir réagir face à une brûlure, à une coupure ou à une chute.

Faciliter la prise en charge des plaies

Fédérer la prise en charge des plaies tant à l’hôpital qu’en ville.

Pansements et cicatrisation, quelles évolutions ?

L’avenir est à la formation des soignants et à une meilleure information auprès des soignés car un patient informé va être ...