SEP, faire évoluer les mentalités

Guillaume MOLINIER, Ligue française contre la SEP

Beaucoup d'évolutions sont à apporter dans les mentalités au travail et dans le soutien psychologique des personnes atteintes d'une sclérose en plaques.

"On peut vivre avec une sclérose en plaques et avoir des projets. La vie ne s'arrête pas au diagnostic. Certaines formes de SEP ne bénéficient pas encore de traitement, mais la recherche progresse à grands pas. Des améliorations sont à attendre dans la prise en charge globale de la maladie. Le côté économique et social des patients est encore très impacté ; beaucoup d'évolutions sont à apporter dans les mentalités au travail et dans le soutien psychologique. Du soutien est également à apporter aux aidants."

"Interview réalisée aux Journées de Neurologie de Langue Française (JNLF) à l’occasion du Tour de la SEP.
www.ligue-sclerose.fr www.sepbysteps.com https://on-steps.fr

 

 

Sur le même thème

Quelles grandes évolutions pour l’anatomopathologie ?

La discipline d’anatomopathologie qui existe depuis le XVIIIe siècle consiste à corréler un symptôme d’un patient à une ...

Quelles perspectives pour l’anatomopathologie ?

La discipline de l’anatomopathologie évolue chaque jour : du tissu à la cellule, de la cellule aux molécules de surface ...

L’anapath est-il en contact avec les patients ?

Il est rare que les patients aient l’occasion de rencontrer leur anapath, pourtant cela peut arriver.

Quelle connaissance les anapaths ont-ils du patient ?

L'anapath s’il ne voit pratiquement jamais les patients, les connait pourtant parfaitement bien !

Quel impact du Covid-19 pour les anapaths ?

Les anapaths, tous comme les autres professionnels de santé, ont été impactés par la crise sanitaire.

Pourquoi devenir anapath ?

De foncer car c’est une spécialité passionnante qui implique une énorme émulation intellectuelle !

AKO@dom, se soigner à la maison en toute sécurité

Diagnostiquée d’un myélome multiple, un cancer de la moelle osseuse, il y a une dizaine d’années, Micheline Ruscher est ...

Obésité, la chirurgie a changé ma vie

Lorsque j’ai décidé de me faire opérer de mon obésité, je pesais un peu plus de 122kg pour 1,75 m. J'en pèse aujourd'hui ...