SEP, traiter tôt pour limiter le handicap à long terme

Pr. Patrick HAUTECOEUR, Neurologue, GHICL, Doyen de la Faculté de médecine de Lille

La sclérose en plaques est une maladie très imprévisible d’une personne à une autre qui évolue par poussée avec un handicap qui peut, en moyenne, n’apparaitre que 7 à 15 ans plus tard.

"Dans un tiers des cas, la sclérose en plaques peut évoluer vers une forme très handicapante, d’où l’intérêt de traiter les patients très tôt car, plus on traite tôt, moins il y aura de poussées et de handicap à long terme. Une étude récente montre que l’espérance de vie des patients traités dès le diagnostic de leur SEP est identique à celle des personnes n’ayant pas cette maladie tandis que celle des patients refusant les traitements de fond ont une espérance de vie statistiquement diminuée de 7 ans par rapport aux bien portants. D’où l’importance de prendre soin de soi, dès les premières années : suivre un traitement contre les symptômes, avoir une bonne qualité de vie et vivre le plus normalement possible, pouvoir travailler, partir en vacances, aller à la piscine et faire du sport comme tout un chacun. Nous conseillons fortement aux patients de « se bouger ». Tout le monde n’est pas sportif, mais tout le monde doit bouger", Pr Patrick Hautecoeur.

En savoir plus : https://www.ghicl.fr/ http://www.sepbysteps.com/ https://on-steps.fr/

 

Sur le même thème

Maladie de Verneuil, briser les tabous

Il faut parfois huit à huit ans et demi pour obtenir le diagnostic de la maladie de Verneuil ! C’est très lourd psychologiquement ...

Cancer du sein, vers une désescalade thérapeutique

Quand on compare le coût de la signature génomique et le coût de la chimiothérapie et de son incidence, nous sommes clairement ...

L’ambulatoire et les téléconsultations boostées par le Covid-19

Chirurgie de la cheville : quasiment 100% des patients sont opérés en ambulatoire. Cette avancée a été poussée par la pandémie.

Suivre une chimiothérapie orale à domicile en toute sécurité 

Cancer du sein, cancer du foie, le programme d’accompagnement AKO@dom

Chimiothérapie orale, un lien entre pharmaciens hospitaliers et pharmaciens d’officine

L’accompagnement avec l’application AKO@dom nous permet de communiquer de façon sécurisée avec l’ensemble des professionnels ...

Continuum plus, des professionnels de santé tous en lien au bénéfice des patients 

AKO@dom - A l’hôpital, l’oncologue, le pharmacien et l’infirmière de coordination, tout comme les soignants de ville, ont ...

Continuum Plus, une meilleure coordination entre les soignants au plus près du patient

Les patients sous chimiothérapie orale peuvent rentrer dans un accompagnement à domicile avec leur infirmière libérale par ...

Qu’est-ce qu’un anapath ?

L’anatomopathologiste, profession méconnue du grand public, occupe une place centrale dans le système de soins.