Soin des plaies en milieu humide, une confiance mutuelle entre soignants et patients

Corinne JOANNON, infirmière - formatrice plaies et cicatrisation

25 ans de technologie Hydrofiber®. « Lorsque la plaie est cicatrisée et qu’on enlève le dernier pansement, pour le patient comme pour nous, il s’agit d’une véritable victoire »

Grâce aux nouvelles technologies, des pansements permettent de traiter efficacement la cicatrisation des plaies en milieu humide tout en améliorant le bien-être et la qualité de vie des patients. Corinne Joannon, infirmière et formatrice en cicatrisation explique, à l’occasion des 25 ans de la technologie Hydrofiber® développée par les Laboratoires ConvaTec, comment choisir un pansement.

Un pansement indolore pour le patient
« On choisit un pansement pour sa facilité d'utilisation, la façon dont il maintient l’humidité sur la plaie, sa trame. Est-il solide ? Va-t-il résister au contact des exsudats ? Ne va-t-il pas se détériorer ou coller sur la plaie ? C’est vraiment important, sinon lorsqu’on va retirer le pansement, la plaie va être abîmée, ses bourgeons vont être arrachés et le patient va souffrir. Ce que nous attendons des qualités d’un pansement, c’est bien sa capacité d’absorption, sa capacité à maintenir l’humidité sur la plaie et surtout, qu’il soit indolore pour le patient. »

La technologie Hydrofiber® : de nombreux bénéfices pour les patients
« J’ai beaucoup utilisé les pansements issus de la technologie Hydrofiber® parce qu’ils présentent de grandes qualités. D’abord, dans la gestion de la douleur du patient : leur gel recouvre la plaie sans adhérer, le pansement est confortable pour le patient qui a moins mal. Moins anxieux, il est plus conciliant pour faire les soins. C’est important pour les soignants tout comme la sécurité du patient. Ce pansement présente par ailleurs moins de risques de fuites car il est davantage étanche. Le patient est donc plus confiant, il va pouvoir sortir de chez lui et maintenir sa vie sociale. Bactériostatique, le pansement limite le risque d’infection qui est celui qu’on craint le plus quand on a une plaie. Avoir un pansement propre et qui ne coule pas, ne fuit pas, améliore sa qualité de vie et favorise son estime de soi rassure le patient. Il ne faut pas sous-estimer l’importance de son état psychologique, facteur qui rentre en grande partie dans la cicatrisation de sa plaie. »

La confiance mutuelle entre soignant et patient favorise la prise en charge des plaies
« Toutes ces plaies - escarres, ulcères, plaies du pied diabétique - concernent le plus souvent des personnes âgées qui ont vraiment besoin d’être rassurées. La relation entre l’infirmière et son patient est primordiale. La confiance doit s’installer pour que les soins - qui vont généralement durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois - soient efficaces. L’infirmière doit prendre le temps de bien expliquer au patient pourquoi elle a choisi ce pansement-là, à quoi il sert, comment il agit. Il faut aussi l’encourager lorsqu’il y a une amélioration sur la plaie, surtout ne pas l’inquiéter, le rassurer. Lors de l'ouverture du pansement, les patients observent le comportement de leurs soignants, ils sont attentifs aux mots qu'ils vont utiliser tout comme aux expressions de leur visage. Au-delà du choix du pansement, la relation de confiance que le soignant instaure avec le patient va vraiment favoriser la prise en charge des plaies. »

Une sacrée aventure et une véritable victoire
« Pour conclure, je dirais que lorsque la plaie est cicatrisée et qu’on enlève le dernier pansement - et même si le patient est inquiet d’apprendre qu’on va désormais laisser cette zone à l’air libre -, pour lui comme pour nous, il s’agit d’une véritable victoire. Accompagner un patient dans ce type de soins jusqu'à cicatrisation est une sacrée aventure !  »

Interview réalisée dans le cadre de la web Tv Plaies et Cicatrisation Acteurs de santé Tv avec le soutien institutionnel de ConvaTec, https://www.acteursdesante.fr/webtv/plaies-et-cicatrisations-convatec/1/

En savoir plus :
Née en 1996, la technologie Hydrofiber® a valu un Queen Award aux Laboratoires ConvaTec en termes d’innovation technologique. Ce sont 25 années d’une confiance renouvelée par les professionnels de santé à travers leur large utilisation des différentes déclinaisons de pansements issus de la technologie Hydrofiber®. Son pansement phare a lui-même a connu une évolution marquante avec une version améliorée pour une cicatrisation optimale. Cette nouvelle version stimule la cicatrisation en créant et en maintenant un environnement optimal dynamisant les processus cellulaires, ce dès la détersion. A haut pouvoir d’absorption, il se transforme instantanément en un gel très particulier. Il absorbe et draine l’exsudat de façon verticale respectant l’intégrité des tissus sains avoisinant la plaie. Il contribue à améliorer le bien-être et la qualité de vie des patients.
Laboratoires ConvaTec, @ConvatecWoundFr,  https://www.convatec.fr

Sur le même thème

Au service des médecins dans l’intérêt des patients

Le Conseil de l’Ordre est né après la guerre, sous l’instigation du Général de Gaulle, pour venir en aide aux familles qui ...

Cancer du sein et test génomique

Test génomique, quelles sont les femmes concernées et qui pourraient éviter une chimiothérapie ?

Être à l’écoute du patient

« Le médecin doit savoir se mettre à la place du malade et pouvoir imaginer ce qu’il est en train de vivre pour l’aider ...

L’interview, soigner son image à chaque instant

"Réussir une interview" par Gaël de Vaumas & Stéphanie Chevrel et illustré par Gabs pour être parfaitement à l’aise face ...

Éviter les blessures de la cheville

Faire appel à un kiné car reprendre un sport sans préparation peut rapidement provoquer des entorses.

Un Collectif pour mieux faire connaître le cancer du sein triple négatif

Le Collectif Triplettes Roses veut améliorer l’accès aux essais cliniques.

Cancer du sein - Le Yoga du rire m'a sauvé

Soins de support - Le yoga du rire consiste à provoquer un rire intensionnel qui donne les mêmes informations au cerveau ...

Cancer du sein - Travailler à se soigner, prendre le temps de guérir

Soins de support - Développer du bien-être et du bonheur, envoyer au cerveau des informations positives, parfois nécessaires ...