Un calendrier esthétique pour lever les tabous de corps en souffrance

Anne BUISSON, Association AFA Crohn RCH

Le calendrier révèle la beauté intérieure de chacune de ces personnes qui ont des histoires personnelles parfois difficiles. J’aime beaucoup cette idée de révélation de la personne comme être.

Les associations de patients se mettent à nu pour..." - 20 patients et aidants, représentant 12 associations de malades, se mettent à nu dans un calendrier pour briser les tabous de la maladie et interpeller les acteurs de santé, les politiques et les médias.

Les participants livrent leurs impressions lors de la présentation en avant-première de ce calendrier au 30ème Festival de la Communication Santé, réalisé sur une idée originale de Claude Touche, eVeDrug, avec Nathalie Oundjian, photographe, Edwige Vattier, graphiste & Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, Acteurs de santé Tv

Anne buisson est directrice adjointe Associates AFA Crohn RCH

 « L’AFA a accepté de participer à ce calendrier pour lever les tabous de la maladie et de l’isolement des personnes. Quelque part, se mettre à nu, c’est aussi lever le tabou et dire qu’on va aller au-delà de la maladie, on va montrer quelque chose de la maladie d'un peu différent de ce qu’on montre d’habitude. »

Lever les tabous
« C’est vraiment important pour nous de lever ce tabou. Regarder ce calendrier et tous ces individus qui ont posé donne à réfléchir : ces corps meurtris par des actes médicaux, par la chirurgie, sont des corps en souffrance qui sont rendus beaux. Ces individus sont tous très touchants dans leur histoire. Le côté très esthétique de ce calendrier les rend absolument magnifiques, ce qu’ils sont ! »

Un projet transversal multi-associations
« Le calendrier révèle la beauté intérieure de chacune de ces personnes qui ont des histoires personnelles parfois difficiles. J’aime beaucoup cette idée de révélation de la personne comme être.

J’apprécie aussi le côté transversal du projet, multi-associations qui finalement va bien au-delà de chacune des pathologies et de leur spécificité pour aller vers un point essentiel : celui de la personne.

C’est une vraie réussite. Il faut acheter ce calendrier ! »

En savoir plus : https://www.afa.asso.fr/

CALENDRIER EN VENTE AU PRIX DE 20 EUROS AU PROFIT DES ASSOCIATIONS DE PATIENTS
ACHETER LE CALENDRIER : https://www.evedrug.eu/calendrier/

Interview effectuée par Acteurs de santé Tv, partenaire média du Calendrier 2020 "Les associations de patients se mettent à nu pour..." & du 30ème Festival de la Communication Santé : https://www.evedrug.eu/  https://festivalcommunicationsante.fr/  https://www.nathalieoundjian.com/  https://www.acteursdesante.fr/  https://www.observatoiredelinfosante.com/

Sur le même thème

Médecin des îles à Porquerolles

Reportage - On entend bien souvent parler des médecins de campagne mais beaucoup plus rarement des médecins insulaires.

Carnet de santé à Porquerolles

Pendant tout le XIXème siècle, on soignait la phtisy ou tuberculose pulmonaire à Porquerolles et à Hyères, c’est comme cela ...

Le rôle éducatif du pharmacien hospitalier auprès des patients 

Avec les chimiothérapies orales, les patients doivent être des acteurs à part entière de leur traitement, d’où l’importance ...

Covid-19, ce qui a changé avec les congrès en distanciel

Voir tous les soignants dans leur environnement nous a permis de voyager beaucoup plus que si nous assistions au congrès.

Quelles grandes évolutions pour l’anatomopathologie ?

La discipline d’anatomopathologie qui existe depuis le XVIIIe siècle consiste à corréler un symptôme d’un patient à une ...

Quelles perspectives pour l’anatomopathologie ?

La discipline de l’anatomopathologie évolue chaque jour : du tissu à la cellule, de la cellule aux molécules de surface ...

L’anapath est-il en contact avec les patients ?

Il est rare que les patients aient l’occasion de rencontrer leur anapath, pourtant cela peut arriver.

Quelle connaissance les anapaths ont-ils du patient ?

L'anapath s’il ne voit pratiquement jamais les patients, les connait pourtant parfaitement bien !